« La musique donne une âme à l'univers, des ailes à la pensée, un essor à l'imagination, un charme à la tristesse, de la gaieté et de la vie à toute chose. Elle est l'essence de l'harmonie, qu'elle rétablit et élève vers tout ce qui est bon, juste et beau dont elle est, bien qu'invisible, la forme éblouissante, passionnante, éternelle. » (Platon - La République)
Connaissance de la musique
Chronologie de la musique
  Le violoniste amateur - www.kiriasse.fr  
Une contribution au développement de la pratique musicale.

Date du jour :
Dernière modification de cette page : jeudi 24 avril 2014
Ajouter à vos favoris (Internet Explorer)    Fonds d'écran : [1] [2]
Quelques liens publicitaires

Connecté depuis


 CONTACT 
Ce site s'adresse surtout à des violonistes amateurs de « niveau intermédiaire » souhaitant progresser (mais aussi sans doute à des musiciens pratiquant un autre instrument dit à « cordes frottées »).
N.B. On peut conseiller aux complets débutants et à ceux qui désirent revoir sérieusement les bases de télécharger et travailler les leçons de l'École de violon à distance (E.V.D.) de M. Gilles Rabinovitch, professeur de violon.
... amateurs ?

AVERTISSEMENT : pour certaines fonctions prévues sur ce site internet (en particulier audition de fichiers MP3, comme celui prévu ci-contre), il se peut qu'il soit nécessaire d'utiliser « Microsoft Internet Explorer » ou « Google chrome » comme navigateur. Le choix du navigateur est à définir dans « Options Internet / Programmes ».
C'est le printemps...
Antonio Vivaldi (« Les quatre saisons »).

Apprendre à bien jouer du violon, c'est, avant tout, s'efforcer de jouer en mesure, surtout si l'on ne joue pas seul et que l'on veut éviter de se retrouver décalé par rapport au groupe. Parvenir à déchiffrer quasi spontanément, rythmiquement, sa partition devrait donner plus de confiance en soi et permettre de se consacrer à la recherche plus attentive de la justesse et de la musicalité.

Si l'on éprouve des difficultés en ce qui concerne la maîtrise du rythme, on peut, pour le travail à la maison, adopter les deux méthodes de travail suivantes qui se complètent mutuellement.

1. Solfier sa partition en s'aidant d'un métronome (le modèle Wittner MT-50, par exemple, convient très bien) et en adoptant un procédé très utile facilitant l'acquisition ou la consolidation d'automatismes rythmiques précis.

Ce procédé consiste, en lisant sa partition, à prononcer, à voix haute ou intérieurement, des expressions mnémotechniques comme « ron-de-lon-gue » pour une ronde, « blan-che » pour une blanche, « noir' » pour une noire, « croch' » pour une croche (« croch' » étant prononcé deux fois moins longtemps que « noir' »), « sau-te » pour une croche pointée, « 2-croch » pour deux croches, « qua-tre-dou-bles » pour quatre doubles croches, « chut » pour un silence, etc.


L'exemple ci-dessus a été enregistré par un professeur de piano qui présente ce procédé sur son site Internet et sur Youtube.

D'autres exemples d'enregistrements sont regroupés dans le fichier rythmes.html.

La liste des expressions mnémotechniques utilisées dans ces enregistrements n'est pas exhaustive car on peut rencontrer d'autres structures rythmiques. Mais il n'est pas difficile d'imaginer, en s'inspirant du même principe, de nouvelles expressions adaptées et on peut aussi modifier la façon d'utiliser celles qui existent déjà. Le principal est de ne pas se tromper.

Par exemple, pour les deux exercices ci-dessous, fin de deux études de Pierre Doukan : 'cahier02_exercice20.pdf' et page 8 (la dernière) de 'cahier02_exercice02.pdf', on peut prononcer ce qui est prévu sous la portée (ou inventer autre chose qui convient).

Cet exercice (étude n°20) comporte des triolets (avec croche pointée et double croche) et des triples croches. Il peut être utile de marquer (petit trait rouge ici) le début de chaque temps (qui correspond à la battue du métronome).


Cet autre exercice (page 8 de l'étude n°2) est en 6/8 (mesures à 2 temps).

N.B. Cette technique de travail qui consiste à lire une partition en prononçant des expressions mnémotechniques (ou la répétition de la syllabe « ta ») est utile pour l'acquisition du rythme mais, dans le cas d'une partition à travailler au violon, on devra aussi se préoccuper le plus tôt possible de la justesse. Prononcer le nom des notes (do, ré, mi..., dod, réd, mid..., dob, réb, sib...) en s'efforçant de chanter ces notes intérieurement (et éventuellement à voix haute) est conseillé. Cette intériorisation de la hauteur des notes est indispensable : jouer juste, c'est faire en sorte que la « note émise » soit identique à la « note attendue », c'est-à-dire à la « note intériorisée », laquelle doit évidemment correspondre à la « note écrite » sur la partition.
« On finit par en arriver au point où le simple fait de préparer mentalement le mouvement et de penser le son à la hauteur désirée devient suffisant pour que les doigts frappent automatiquement le bon endroit sur les cordes avec précision ». (Ivan Galamian, Enseignement et technique du violon, page 32).

2. Travailler au violon sa partition en écoutant un enregistrement MP3 gravé sur CD audio.
On peut obtenir de tels enregistrements en utilisant un logiciel de musique. Voir partition_sur_cd.html.
Cette méthode de travail est très efficace, au moins au stade du déchiffrage, pour le rythme et pour la justesse. On pourra jouer sa propre partition en écoutant le seul enregistrement de cette dernière mais, si la partition comprend plusieurs instruments, s'efforcer de se caler sur l'audition du jeu de la partition d'un autre pupitre permet d'apprendre très utilement à écouter les autres musiciens.
La page fete_musique_2012.html donne quelques exemples.
Voir en particulier ce qui concerne la fugue en Ré majeur de Bach.
Les enregistrements MP3 donnés en exemple ci-dessous correspondent aux trois partitions violon I, violon II et violoncelle. On peut choisir la simulation du son des cordes (à gauche) ou celle du son du piano (à droite). Le tempo est ici de 72 noires / min mais on pourrait très facilement créer un enregistrement à un autre tempo de travail. De même, le La est à 442 Hz mais on pourrait définir une autre fréquence.
     
On peut considérer que deux éléments complémentaires sont indispensables pour progresser dans la pratique du violon :
     1. Travail technique quotidien d'exercices progressifs et de gammes et arpèges ;
     2. Participation régulière aux répétitions (et aux concerts) d'un orchestre ou d'un ensemble instrumental permettant un réinvestissement dans des situations musicales variées.

1a. Les études progressives de Pierre Doukan. Le travail systématique, dans l'ordre, de ces études (qui sont classées par point technique et par ordre de difficulté), peut être conseillé à tout violoniste amateur désireux de progresser.

RECHERCHE violoniste(s) de bon niveau pouvant réaliser des vidéos didactiques.
1b. Gammes et arpèges (ABRSM).
Un conseil sur Youtube : profiter du travail des gammes pour améliorer la pose des doigts (main gauche) et le jeu de l'archet (main droite) du talon à la pointe et de la pointe au talon. On pourra constater dans cette vidéo que ce professeur de violon se référe, à propos du rythme, à l'un des procédés mnémotechniques dont il a été question plus haut sur cette page.

2a. Projet de création d'un orchestre amateur à cordes à Pézenas. Répertoire classique. Ouvert à tout violoniste, altiste, violoncelliste, majeur de tout âge, de niveau modeste ou plus avancé dans la pratique de son instrument, habitant dans l'Hérault ou dans un département voisin. Structure associative amicale sans but lucratif. S'efforcer d'évoluer peu à peu, techniquement et musicalement, vers plus de qualité est l'objectif principal.
     
PLUS D'INFOS

2b. L'orchestre symphonique « Ponticello » de Narbonne est ouvert à des violonistes, altistes, violoncellistes amateurs. Répétition un soir par semaine.
     
UNE PHOTO   
AVANT-PROPOS : apprendre à bien jouer du violon est très difficile mais surtout, trouver, quand on n'est plus en âge de pouvoir s'inscrire dans un conservatoire, les conditions d'un apprentissage sérieux, efficace et d'un coût abordable relève, au moins en France, de la gageure et du parcours du combattant. Rédigé par un violoniste amateur septuagénaire qui n'a pu se remettre à son violon qu'à l'âge de la retraite, ce site essaie d'apporter une aide sous forme de quelques pistes.
N'hésitez pas à communiquer vos remarques et commentaires.
 Récapitulatif des ressources envisagées.
 Quelques réflexions d'un violoniste amateur.
 Archet, justesse, accordage, « trucs et astuces ».
 Remarques et commentaires d'internautes.
VOUS AVEZ GAGNÉ AU LOTO ?
Quel violon vous offrir ? Une vidéo de Youtube.
 
En attendant, si le timbre de votre violon ne vous satisfait pas vraiment, essayez cette petite astuce : une « sourdine personnalisée ».
     

Projet d'orchestre amateur à cordes à Pézenas (Hérault).
Plus d'infos sur Pézenas
Audiofanzine
Que la magnifique petite ville languedocienne de Pézenas, où apparaît un peu partout le souvenir de Molière dont le goût pour la musique est patent, ne possède pas d'orchestre permanent nous a toujours paru assez étonnant et regrettable.

Pour essayer de recréer, sous une forme nouvelle un peu précisée plus loin, l'Ensemble instrumental de Pézenas qui a eu en 2007 une existence malheureusement éphémère, nous recherchons quelques violonistes, altistes, violoncellistes, majeurs de tout âge, de niveau modeste ou plus avancé dans la pratique de leur instrument. Il s'agira, si ce projet se concrétise, d'un groupe amical amateur (voire semi-professionnel si des musiciens de niveau professionnel souhaitaient bénévolement en faire partie).

Molière (1622-1673)

Lully (1632-1687)
Structure associative sans but lucratif, au sein de la « Mirondela dels arts », association culturelle de Pézenas. Inscription gratuite (sauf cotisation annuelle d'un montant modique). Au départ, il est envisagé (sauf pendant des périodes de congés à définir) une répétition à Pézenas tous les quinze jours ou une fois par semaine (horaire non encore fixé). Répertoire classique au sens large : baroque, classique, romantique... Concerts publics gratuits de temps en temps.
    La traditionnelle
galette des rois
de la Mirondela

(janvier 2014)
L'idée est de créer un orchestre à cordes du type quatuor, normalement un premier violon, un second violon, un alto, un violoncelle (voir, par exemple, une vidéo du quatuor Modigliani que nous avons eu la chance de pouvoir écouter à Béziers), mais, si possible, en doublant (au moins) les effectifs de chaque pupitre. On pourrait aussi envisager de constituer un quintette (ou quintuor) en ajoutant une contrebasse (un contrebassiste est intéressé).

Prévoir deux ou trois musiciens par pupitre devrait permettre à des instrumentistes amateurs qui ne seraient pas encore bien assurés d'y donner le meilleur d'eux-mêmes et de progresser, les musiciens plus avancés pouvant aider et soutenir ceux qui le sont moins. S'efforcer d'évoluer peu à peu, techniquement et musicalement, vers plus de qualité est l'objectif principal. Un professeur de violon du conservatoire de Béziers pourrait accepter de diriger cet ensemble et d'apporter ses conseils. Et on peut espérer la présence dans le groupe d'au moins un musicien de niveau professionnel qui pourrait nous permettre de jouer, le cas échéant, sans chef d'orchestre (comme c'est généralement le cas pour des formations qui ne comportent qu'un nombre limité de musiciens).
   Tessitures.

Pour commencer, le premier morceau pourrait être l'une ou l'autre des partitions qui ont été jouées à Pézenas, à l'occasion de la fête de la musique 2012 par des ami(e)s violonistes et violoncellistes. Le choix d'autres partitions pourrait intervenir ultérieurement.
Ou encore le célèbre « canon de Pachelbel » (trois violons, un violoncelle).
N.B. Bien jouer en canon n'est pas si simple. La principale difficulté est sans doute de parvenir à ce que tous les musiciens des quatre pupitres jouent bien selon le même rythme, afin d'éviter tout décalage. C'est certainement un très bon exercice.
   
Ce qui est le plus urgent est évidemment de parvenir à réunir un nombre suffisant de musiciens motivés : la première répétition ne peut guère avoir lieu tant que ne se sont pas inscrits au moins quatre violonistes (deux violons I et deux violons II) et deux ou trois violoncellistes. Il faudrait aussi au moins deux altistes le plus tôt possible. Aidez-nous à faire connaître ce projet et à trouver des instrumentistes motivés habitant à ou non loin de Pézenas.
  
  État actuel du projet
  
Prenez contact
 Document à envoyer à vos amis
 Affichette à imprimer 


  • Musiciens
  • Musique et instruments
  • Professeurs de musique
  • Communauté de musiciens
  • Acheter un bon violon
  • Louer un instrument.
  • Entretien de son violon
  • Les harmoniques
  • Publicités diverses
  • Solfège - Wikipédia
  • Cours en ligne - Rythmes
  • À propos des tonalités

  • Débutant(e) dans la pratique du violon,
    vous cherchez un cours de violon à distance ?
    L'E.V.D.
    peut vous intéresser.

      Les études de Pierre Doukan  



      Quelques partitions pour violon  

      Observer et écouter  
    Le violoniste amateur
    Labor omnia vincit

    Propos sur l'éducation : « Celui-là ne saura jamais le violon qui n'a su que s'y amuser ». Alain (1868-1951)

    Enseignement et technique du violon : « Ce qui prime n'est pas le côté physique du mouvement en tant que tel, mais le contrôle mental que l'on exerce sur lui. La clé de la facilité et de l'efficacité, et, en fin de compte, de la maîtrise de la technique du violon, on la trouve dans le rapport de l'esprit et des muscles, c'est-à-dire dans la capacité de rendre le passage de l'ordre cérébral à son exécution physique aussi rapide et précis que possible ». Ivan Galamian (1903-1981)

      Observer et écouter  
         
      Observer et écouter  
      Coups d'archet  

      Observer et écouter  

      Observer et écouter  

      Observer et écouter  

      Observer et écouter  

      Observer et écouter  

      Observer et écouter  
    La première citation ne s'applique évidemment pas qu'au seul cas de l'apprentissage du violon mais il est assez significatif que ce dernier ait été choisi par le philosophe en quelque sorte comme l'archétype de tout apprentissage.
    Quant à celle d'Ivan Galamian, elle souligne le rôle fondamental et permanent de la pensée dans l'apprentissage d'une activité qui demande la réalisation optimale de gestes précis.

    L'auteur de ce site est convaincu que les modestes progrès techniques qu'il a pu obtenir (et ceux qu'il espère pouvoir encore obtenir) le doivent avant tout à une réflexion qui, s'appuyant sur une meilleure compréhension de ce qui se passe dans cette « boîte noire » qu'est le cerveau, essaie de définir la meilleure façon pratique de procéder. Plus qu'à un entraînement proprement physique (agilité des doigts de la main gauche, maniement de l'archet), même si l'on ne peut évidemment faire l'économie de cet entraînement qui doit avoir lieu quotidiennement. Et l'effort de restitution ici même, par écrit, de cette réflexion n'est certainement pas inutile dans cette progression.
    La difficulté pour jouer un passage rapide s'explique souvent par une lecture déficiente plutôt que par un défaut d'agilité des doigts ou de l'archet. On peut vérifier que le fait de s'efforcer de lire préalablement les notes à voix haute sans utiliser son violon, mais au tempo final et en articulant bien leur nom, peut produire une amélioration quand on reprend ensuite ce passage au violon. Un bon exercice, pour qui utilise un logiciel de musique comme « Pizzicato » est aussi d'écouter attentivement l'exécution de la partition émise par le logiciel, à un tempo de plus en plus rapide, en chantant en même temps intérieurement les notes.

    L'acquisition de la lecture courante et expressive laisse souvent le souvenir d'une mutation étonnante : cet enfant qui ânonnait encore hier lit couramment aujourd'hui. Ami(e)s apprenti(e)s violonistes, ne craignons pas d'ânonner nos partitions. Le miracle est possible...
           
    À propos du travail de la justesse : pour un apprenti violoniste qui a décidé de travailler systématiquement les « études progressives » de Pierre Doukan, l'étude 14 du cahier 2, signalée comme « étude de caractère aux contrastes accusés », constitue à notre avis un exercice pédagogiquement exemplaire. Les passages très fréquents de la 1e à la 3e position (et inversement) exigent (sans démanchés audibles qui permettraient des réajustements correctifs à l'oreille), un saut de la main gauche d'un point à un autre. Il est toujours difficile (et, dans ce cas, c'est même impossible), d'assurer la justesse si l'on n'a pas bien en tête la mélodie. Voir aussi la page accordage.html (partie « JUSTESSE »).

    Jouer juste, c'est faire en sorte que la « note obtenue » soit identique à la « note attendue », c'est-à-dire à la « note intériorisée », laquelle doit évidemment correspondre à la « note écrite » sur la partition.
    Pour cette étude 14 du cahier 2 (voir la partition), il est indispensable de travailler la justesse, d'abord à un tempo lent. Des enregistrements MP3 comme ceux donnés ci-dessous (et qui ne tiennent pas compte des nuances) sont pour cela très utiles.

    Fichier MP3 au tempo lent de 40 noires / min. La 442 Hz.

    Fichier MP3 au tempo indiqué de 76 noires / min. La 442 Hz.
    Il y a donc bien (pour le violoniste comme pour le chanteur) un double processus, mental et physique : l'intériorisation de la note et sa restitution audible. Citons encore Ivan Galamian : « On finit par en arriver au point où le simple fait de préparer mentalement le mouvement et de penser le son à la hauteur désirée devient suffisant pour que les doigts frappent automatiquement le bon endroit sur les cordes avec précision ». (Enseignement et technique du violon, page 32). Amis apprentis violonistes, espérons que nous parviendrons tous à réaliser pour nous-mêmes avec assurance cette prédiction optimiste !
    On peut étendre à la pratique du violon, mutatis mutandis, les célèbres vers de Boileau dans l'Art poétique : « Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément ». Plus prosaïquement, peut-on réussir à faire correctement un geste précis (qui n'est pas encore devenu un réflexe salvateur) sans que la bonne façon de le faire ne soit préalablement parvenue à la pleine conscience ?

    Certes, il faut « rendre le passage de l'ordre cérébral à son exécution physique aussi rapide et précis que possible ». Mais encore faut-il, avant tout, que « l'ordre cérébral » initial soit pertinent. Méditons aussi cette citation de Richard Wagner : « La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots ». Ne pourrait-elle signifier aussi qu'avant de pouvoir jouer une partition musicale il faut d'abord avoir pu et su intellectualiser et verbaliser le mieux possible les difficultés qu'elle présente ?

    [PUBLICITÉS DIVERSES]
      Si vous désirez établir un échange de liens de site à site, veuillez nous écrire.  

    Annonce locale (Hérault) : si vous habitez dans la région de Pézenas, pour des travaux divers à votre domicile,
    contactez Jean-Marc : gentillesse, sérieux, travail soigné.

    Le présent site est enregistré à l'adresse www.annuaire-spectacles.fr/herault2.html
    Un guide de spectacles pour enfants.
    De bons violons à un prix abordable : Paloma Valeva

    Arts, Culture, Langue française, Médias & Solidarités : culture-bis.com

    Un site intéressant pour les violonistes, altistes et violoncellistes : www.violon-cello.fr

    Si vous aimez la musique bretonne : www.klam-records.com

    Utilité de Pizzicato pour un violoniste amateur

    Voir partition_sur_cd.html
    http://www.classic-okaz.com

    Gramophones portables pour collectionneurs

    Référencement pro et gratuit           PROMUSIQUE (partitions et matériel pour instruments à cordes)
                PROLISTEUR     www.aquitaine-web.com
            nos-racines.fr     web-libre.org
    Le guide cehoo     Le comparateur cehoo     Le guide cehoo     Le comparateur cehoo
    FRANCE ORCHESTRE                                         Annuaire Art et Musique     Cours / Formations             annuaire.utilisable.com         Forum le violon     Tadupif.fr (petites annonces)
    • La page du Cours collectif de violon à distance est enregistrée dans la catégorie Violon : Cours de violon de l'annuaire

           

    Référencement site internet | Création site e-commerce | Recette | ExactSeek.com
    Référencement site web | Création site immobilier | Formation référencement | Petites annonces diverses |
    Référencement internet pour les nuls | Référencement gratuit sans lien retour | topannonce | tv en ligne
    Référencement gratuit | Référencement google | Avocat droit du travail Aix-en-Provence | www.espoirvoyance.com

        referencement naturel