Tout ce qu’il faut savoir sur les Templiers et les Croisades

Templiers et croisades

Les Templiers connus aussi sous l’appellation de « Chevaliers Templiers » appartenaient un ordre de chevalerie religieux et militaire, l’Ordre du Temple. Dans le temps, ils ont eu pour rôle d’assurer la protection des marchands, voyageurs, mais surtout des pèlerins qui se rendaient à Jérusalem au  temps des croisades. Ils étaient des modèles et des idoles pour tous les militaires, même jusqu’à présent. Pour mener à bien leur mission, les Templiers portaient des protections individuelles – cottes de maille, gambisons, pièces d’armures – ainsi que des armes, comme l’épée templière de combat. 

Tout savoir sur les Templiers et leurs origines

Au moment de la Première Croisade, les soldats chrétiens ont conquis Jérusalem. A cet effet, De nombreux pèlerins se sont rendus en Terre Sainte. Ils venaient de toute l’Europe. Ces pèlerins étaient souvent victimes de vandalismes et de vols de la part des bandits et des raids. De ce fait, le chevalier Français Hugues de Payens a créé un ordre militaire vers 1118 dont l’objectif était de protéger les pèlerins durant leur trajet. Puis, les Templiers ont été approuvés officiellement par l’Eglise Catholique. Le Pape innocent II a même donné son appui total aux Templiers à travers un communiqué papal. Les Templiers n’avaient pas besoin de payer d’impôts. Ils n’étaient pas contraints de se soumettre à qui que ce soit, sauf au Pape. 

Par ailleurs, les Templiers avaient pour fonction principale de se battre pour les croisades et la défense de la Terre Sainte. Ils ont affronté une vraie bataille en 1147. C’était durant la Deuxième Croisade et les Templier s’opposaient aux musulmans. Lors de leurs croisades, les Templiers devaient porter des armures et des armes pour affronter leurs adversaires. Leur meilleur allié était alors leur épée templière de combat. Cette dernière occupait une place prédominante dans l’armement individuel. Cette arme du Templier était particulièrement efficace pendant les affrontements corps à corps pendant lesquels les coups d’estoc et de taille ont été privilégiés. L’efficacité des attaques des Templiers dépendait en grande partie sur les capacités mécaniques de leurs épées. Cependant, il convient de savoir que l’épée était une seconde arme de combat pour les Chevaliers Templiers. A vrai dire, pendant la guerre, ils utilisaient surtout les armes de trait et d’hast qui permet d’éviter une grande proximité avec les ennemis. 

L’épée : arme de combat des Templiers

L’épée templière de combat était une des armes qu’utilisaient les Templiers. Lors d’un affrontement individuel, l’épée était idéale pour se protéger et pour venir à bout de son adversaire. Seulement, pour qu’elle soit efficace, il est nécessaire que sa conception se réfère à des règles bien précises. En tant qu’arme de combat, elle ne doit pas être très fine et trop tranchante. Il faut tout simplement qu’elle soit bien forgée avec une pointe arrondie. Il ne faut pas qu’elle soit trop lourde, ni trop légère. Une épée de Templier est dotée d’une poignée en fer et recouverte de cuir plutôt que de corde. De nos jours, cette épée légendaire ne se trouve plus dans les espaces de combat. Elle est surtout présente dans les maisons en tant qu’objet symbolique de décoration.

Partager cet article

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrivez votre recherche puis taper sur Entrer

Shopping Cart