Prendre soin de son isolation toiture

Il est possible d’avoir une isolation toiture performante. Il est également possible de garder cette performance élevée pendant un très long moment. Avoir et garder une bonne isolation toiture est en effet primordial. Elle peut apporter de nombreux avantages dans un foyer. Quand une isolation toiture est bien installée, celle-ci offre de bons avantages. Il en est de même quand une isolation toiture est bien entretenue. Mais comment faire ?

Une isolation toiture et son installation

Pour avoir une bonne isolation toiture, il faut commencer par en installer une dans son foyer de la bonne manière. L’installation d’une isolation toiture se fait en plusieurs étapes. Chaque étape n’est pas à prendre à la légère si l’on veut bénéficier des grands avantages d’une isolation toiture. Dans le cas contraire, l’isolation toiture ne sera pas performante comme on le voudrait bien. Vous pouvez faire appel à l’aide d’un spécialiste dans le secteur pour réaliser les différentes étapes suivantes.

La première étape consiste à faire des vérifications. Les vérifications servent à reconnaitre la configuration et le type de toiture installée dans une maison. La technique à employer dépend en effet du type de toiture de la maison. Les vérifications servent pour avoir une idée de l’état de la maison et de sa toiture. On pourra en tirer les atouts, mais aussi les faiblesses d’une isolation toiture pour voir où il va y avoir une perte ou non de performances. Les vérifications servent pour mettre sur pied un devis. Les propriétaires de l’isolation toiture sauront à combien va s’élever le prix à payer pour installer une isolation dans sa maison. Le prix à payer comprend le prix des matériaux et le prix des mains d’œuvres.

La seconde étape consiste à choisir les matériaux isolants à utiliser pour l’isolation de la toiture. Il faut savoir bien choisir les isolants pour la toiture afin de gagner les différents bénéfices d’une bonne isolation toiture. Les isolants de bonne qualité sont les isolants qu’il faut. On dispose sur le marché une panoplie d’isolant pour la toiture : les isolants naturels (la laine et la fibre), les isolants minéraux (la roche et l’argile), les isolants synthétiques (polyuréthane et polystyrène) et les isolants de nouvelles générations (béton cellulaire et peinture isolante). Ils se diffèrent en fonction de leurs modes de fabrications, de leurs avantages et de leurs prix.

La dernière étape consiste à appliquer une des techniques d’installation d’une isolation toiture. On distingue précisément deux possibilités. L’installation par l’extérieur où l’isolant sera mis en place entre la toiture et la charpente. La technique est plus que pratique cependant, elle coûte cher. L’installation peut également se faire par l’intérieur. L’isolant sera dans ce cas posé entre la toiture et la cloison, ou sur le plancher. Moins chère que les autres techniques d’isolation toiture, la technique par l’intérieur engendre beaucoup de travaux à considérer.

Une isolation toiture et son nettoyage

L’une des choses à faire pour avoir une bonne isolation de la toiture est d’assurer un nettoyage au niveau de la toiture. Chaque année, des saletés comme les mousses, les lichens et les feuilles mortes viennent se poser sur le toit de la maison. Cela est dû aux changements de saisons, aux conditions climatiques, aux intempéries. Pour qu’une isolation toiture garde sa pleine performance, il faut retirer ces déchets. Et c’est le nettoyage qui permet de retirer tout cela.

On dispose deux méthodes pour réussir le nettoyage d’une isolation toiture parfaitement. Déjà, il y a le nettoyage par démoulage. On va retirer une par une tous les déchets présents sur le toit à l’aide d’une brosse. C’est un moyen très efficace. Mais il faudra mettre de côté beaucoup de temps pour le faire. Il y a le nettoyage par haute pression. Il est ici question de faire un jet d’eau très fort sur le toit. Cette méthode est pratique, elle est rapide et efficace en même temps. Mais à force de trop nettoyer à la pression sans prendre en compte les indications, il est possible de détruire le toit en entier.

Pour faire le nettoyage de l’isolation de la toiture, il est possible de le faire soi-même. Il faut avoir à portée de main les bonnes techniques et les bons matériels dans ce cas. Les professionnels sont aussi disponibles pour ce faire. Ces derniers sont les mieux adaptés pour effectuer le nettoyage d’une isolation du toit dans les bonnes conditions. Ils possèdent les outils de sécurité et les outils de nettoyage essentiels au lavage de la toiture. Ils savent également du bout des doigts les techniques pour nettoyer le toit. C’est le compétent par excellence pour le lavage.

Le nettoyage de la toiture se fait obligatoirement deux fois par an. Le premier nettoyage se fait au début du printemps et l’autre à la fin de l’automne. En dehors de ces deux dates, si vous remarquez la présence de déchets et de traces noires sur le toit, vous devez également effectuer son nettoyage au plus vite. À noter que le nettoyage se fait uniquement lorsque le climat est ambiant. Avec un mauvais temps, monter sur le toit serait certainement dangereux.

Une isolation toiture et ses méthodes de préventions

Il ne suffit pas de bien nettoyer le toit pour garder en pleine forme son isolation toiture. Il faut aussi penser à employer les méthodes de préventions disponibles sur le marché aujourd’hui. Ces méthodes sont nécessaires pour empêcher le dépôt des déchets de toutes sortes sur le toit seulement quelque temps après le nettoyage.

D’un côté, des produits ont été inventés pour ce faire. Ces produits sont à vaporiser avec ou sans rinçage. Le traitement anti-mousse sert pour empêcher la prolifération des mauvaises herbes sur le toit. Le traitement par solution hydrofuge offre une imperméabilité au toit pour éviter l’entrée et l’infiltration de l’eau dans la maison.

De l’autre côté, des matériaux ont été aussi mis en places dans les méthodes de prévention. Il en est par exemple ainsi du fil de cuivre. Ce dernier est placé sur le toit au ras et sur le haut de la toiture. Dès que le fil en cuivre sera en contact avec l’eau, le fil va produire des oxydations. Cette oxydation va limiter, voire empêcher la prolifération des mousses au niveau du toit.

Partager cet article

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrivez votre recherche puis taper sur Entrer

Shopping Cart