Chute de cheveux après accouchement : que faire pour l’éviter ?

La perte de cheveux après l’accouchement est imprévisible. Il s’agit d’un phénomène courant et parfaitement normal. Cette chute de cheveux résulte de la fatigue, du stress et surtout du bouleversement hormonal auquel l’organisme fait face de retour de la maternité. Pour limiter la perte cependant, prenez les mesures le plus tôt possible.

 Les mesures antichute de cheveux : des précautions dès la grossesse

La chute de cheveux post-partum peut être plus impressionnante chez certaines femmes que d’autres. Que vous soyez à votre première ou deuxième ou troisième grossesse, limitez les dégâts en prenant de bonnes résolutions le plus tôt possible. Pendant la grossesse, il est par exemple recommandé de :

— Masser régulièrement le cuir chevelu pour stimuler la circulation sanguine et améliorer de fait la croissance et l’état de santé général des fibres capillaires.

— Faire une cure de complément alimentaire anti chute cheveux. Optez pour un complément alimentaire à base de zinc, le sélénium, d’acides aminés soufrés et de vitamine B. Ces actifs favorisent en effet la formation de la kératine, un composant essentiel des cheveux. La levure de bière est un autre élément actif qui améliore également la pousse capillaire.

— Bien choisir ses soins capillaires. Pendant la grossesse, la production de sébum au niveau des cheveux augmente considérablement. Ils sont alors plus gras et ont besoin d’un lavage plus fréquent. Pour éviter de les assécher et de les agresser pourtant, privilégiez le recours aux shampooings et après-shampooings doux et hydratants. Orientez-vous toujours vers des formules sans actifs nocifs pour les cheveux donc sans paraben et sans sulfate entre autres.

— Sécher ses cheveux avec une serviette douce en évitant de les frotter pour ne pas les abîmer et éventuellement, les affaiblir.

— Éviter de porter trop fréquemment des extensions et d’utiliser des élastiques qui lorsqu’elles sont trop serrées peuvent favoriser la chute des cheveux.

— Ne pas abuser du lisseur et du sèche-cheveux.

— Manger équilibré. Consommer des fruits et légumes est bon pour la santé de bébé et de la future maman.

Les solutions de traitement contre la chute capillaire après l’accouchement

Malgré les mesures préventives, vous perdez quand même vos cheveux. Ne paniquez surtout pas, car ce n’est pas une fatalité. Les laboratoires proposent en effet des gammes de compléments alimentaires croissance cheveux adaptés pour l’après-accouchement. Généralement proposés sous forme de gélules, ces compléments alimentaires contiennent des actifs qui complètent les carences éventuelles et qui ralentissent la chute capillaire. Ces composés stimulent également la repousse des cheveux. Attention, que ce soit pendant la grossesse ou après l’accouchement, la cure de supplément alimentaire doit être strictement encadrée. Demandez toujours conseil auprès d’un professionnel de santé. Respectez par ailleurs la dose qui vous est recommandée.

Certaines lotions spécifiques permettent par ailleurs de relancer rapidement la repousse des cheveux. Ces produits sont gorgés de vitamines et de nutriments. Les lotions contiennent également des actifs d’origine naturelle comme l’extrait de quinquina rouge, qui favorise le développement des cellules capillaires. Pour une efficacité optimale, il est conseillé d’appliquer soigneusement le produit sur les cheveux, raie par raie.

 

Partager cet article

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrivez votre recherche puis taper sur Entrer

Shopping Cart