Baume du tigre : comment et où est-il fabriqué ?

baume-du-tigre

Le baume du tigre est fréquemment utilisé en Asie pour ses nombreuses vertus. Il aide à guérir les toux et les douleurs musculaires, tout comme il soulage les piqûres d’insectes. En Occident, la méfiance sied, quant à l’utilisation de ce produit à cause des rumeurs à son sujet. Voici un petit récapitulatif sur ses composants ainsi que son origine.

Histoire du baume du tigre

Le baume du tigre est issu de la médecine traditionnelle chinoise. Tout au long de leur histoire, les médecins et herboristes chinois ont accumulé d’importantes connaissances sur les plantes et leurs vertus. Le baume du tigre a été créé vers la fin du XIXe siècle par un herboriste chinois du nom d’Aw Chu Kin à Rangoon en Birmanie. Médecin talentueux, Aw Chu Kin avait entrepris des études sur différentes variétés de plantes, en particulier l’Eng Aun Tong.

Il a conservé ce nom pour sa boutique d’apothicaire, qui se traduit par « le hall de paix éternelle ». Aw Chu Kin met au point sa première version du baume du tigre en combinant de nombreuses huiles essentielles provenant notamment de clous de girofle, du cajeput, du cannelier, de la menthe poivrée ainsi que du camphre. Aw Chu Kin ayant demandé à ses fils de continuer à produire des onguents, ces derniers ont mis au point deux autres versions du baume du tigre, le baume de tigre rouge ainsi que le baume du tigre blanc. Depuis 1926, le baume de tigre est produit et distribué par la société singapourienne Haw Par healthcare.

Un onguent aux multiples vertus

Le baume du tigre est réputé depuis plus de cent ans pour ses qualités d’antidouleurs. En effet, il est très efficace pour traiter les douleurs musculaires, telles que les courbatures après le sport. Il est régulièrement utilisé pour soulager les rhumatismes, les tendinites et les lombalgies. En outre, le baume du tigre apaise les maux de tête, soulage les règles douloureuses, et soigne certains troubles des voies respiratoires comme la sinusite et la toux.

Son efficacité est due aux propriétés analgésiques de la menthe poivrée ainsi qu’aux vertus anti-infectieuses et décongestionnant de l’huile de cajeput. Cette dernière favorise la libération des voies respiratoires. Il est à noter que le baume du tigre ne s’emploie qu’en traitement externe, par application sur les zones douloureuses.

Les contres indications

Le baume du tigre est disponible en vente libre et ne fait l’objet d’aucune interdiction spécifique. En effet, ce produit n’occasionne quasiment aucun effet secondaire. Environ 0,5 à 1,5 % des cas testés ont montré une réaction cutanée, se manifestant par de légères irritations. Cependant, le baume du tigre, rouge ou blanc, est déconseillé aux enfants de moins de sept ans ainsi qu’aux femmes enceintes. Cette restriction est notamment due à l’utilisation du camphre et de la menthe poivrée qui peuvent entraîner des convulsions, et qui sont également dangereux s’ils sont ingérés. Ce produit ne doit pas être étalé sur une peau irritée, au risque d’aggraver l’affection, ni sur des zones sensibles, notamment le contour des yeux, les lèvres ainsi que les muqueuses.

 

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrivez votre recherche puis taper sur Entrer

Shopping Cart