Page d'accueil
LES ÉTUDES PROGRESSIVES DE PIERRE DOUKAN
Une méthode de violon pouvant être conseillée
à tout violoniste amateur de « niveau intermédiaire »
désireux de progresser en autodidacte.
RECHERCHE
bon violoniste, bon pédagogue, disposant d'une caméra vidéo.

COURS DE VIOLON COLLECTIF GRATUIT : tout violoniste amateur ou apprenti violoniste de tout âge (sauf enfants), habitant non loin de Pézenas (Hérault) qui souhaiterait travailler le plus efficacement possible, avec l'auteur de cette page, les études progressives de Pierre Doukan est prié de prendre contact. Séances de travail en commun, amicalement et bénévolement (sans aucun but lucratif), chacun s'efforçant d'apporter le meilleur de ce qu'il peut apporter.
CONTACT

Dernière modification de cette page : mardi 23 juin 2015
L'ÉCOLE DU VIOLON
260 études progressives en 14 cahiers, choisies, ordonnées et annotées.
Pierre Doukan (1927-1995), professeur au conservatoire national supérieur de musique de Paris.
Gérard Billaudot, éditeur.
   

 On peut commander ces cahiers d'études sur Internet. Voir par exemple : tapartition.com, priceminister.com, di-arezzo.fr...

 Pierre Doukan : « Il est toujours mieux de très bien jouer des études faciles en apparence que de réaliser médiocrement des oeuvres difficiles ».

 Gilles Rabinovitch, professeur de violon qui a créé l'école de violon à distance (E.V.D.) et qui a dirigé en juillet 2011 à Pézenas des stages de violon de qualité destinés à des violonistes amateurs majeurs de tout âge, nous a suggéré au cours de ces stages d'acquérir et de travailler ces études.

 Pierre-François Truys, professeur de violon et violoniste expérimenté, nous a adressé le message suivant : « Ancien élève de Pierre Doukan, les "études progressives" sont un des outils privilégiés de mon enseignement ».

 On peut travailler les études progressives de Pierre Doukan dans l'ordre, à raison de quelques études par mois. Il y a 14 cahiers. Les dix premiers contiennent chacun 20 études et les quatre derniers cahiers contiennent chacun 15 études. Soit 260 études au total. De quoi s'occuper... Mais il peut être conseillé de n'envisager, dans une première étape (qui peut durer plusieurs années), de se contenter des 7 premiers cahiers. Et, à notre avis, il ne faut pas attendre de réussir à jouer de façon impeccable une étude pour décider de travailler la suivante. Il faut laisser du temps à la lente maturation qui se produit de façon inconsciente. Quand on a travaillé le mieux possible deux ou trois cahiers, on peut revenir au premier et il arrive que ces progrès inconscients se révèlent...

 L'intérêt de cette compilation est que les études choisies sont classées par ordre de difficulté et par point technique, ce qui dispense de la recherche fastidieuse et aléatoire d'études adaptées.

 Le plus intéressant dans la progressivité de ces études est que l'on est généralement assuré, à condition de les travailler dans l'ordre, de ne jamais rencontrer un exercice dépassant largement ses capacités actuelles : le travail de ces exercices demande toujours un effort à sa mesure et on est toujours à peu près certain de réussir honorablement leur exécution. Tous les exercices du premier cahier sont uniquement en première position. Au début de chaque étude figurent des conseils d'exécution (que l'on peut modifier ou compléter quand cela apparaît utile).

 En s'inspirant de la page partition_sur_cd.html (réécriture personnalisée des partitions et création de fichiers audio MP3), on peut faciliter et rendre plus efficace le travail de ces études.

 Voir ci-dessous, à titre indicatif, les partitions au format PDF des premières études, réécrites à notre façon (mais que l'on peut éventuellement modifier, si nécessaire) :

 Il est très utile, pour le travail du rythme et de la justesse, au moins pour la période de déchiffrage et pour certaines études, de prévoir un enregistrement MP3 de travail obtenu avec un logiciel de musique. Écouter par exemple les enregistrements MP3 ci-dessous (le logiciel « Pizzicato professionnel » est celui qui a été utilisé).

Remarque : il peut être parfois nécessaire de modifier un peu la saisie de la partition dans « Pizzicato » afin d'obtenir un fichier audio qui soit satisfaisant du point de vue rythmique. Par exemple dans le cas de l'appogiature quadruple de la mesure 7 de la 13e étude du 3e cahier, afin que les deux dernières notes (si-do) soient émises bien distinctement, la saisie du haut a été remplacée par celle du bas.
     



    
Cahier 1 - Exercice 9
(voir partition)

De la variété d'archet.
(La 442 Hz, 80 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 11
(voir partition)

Du détaché.
(La 442 Hz, 40 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 12
(voir partition)

De la syncope.
(La 442 Hz, 100 noires / min.)

Cahier 1 - Exercice 13
(voir partition)

Du lié expressif.
(La 442 Hz, 108 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 14
(voir partition)

Du martelé.
(La 442 Hz, 60 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 15
(voir partition)

De la variété d'archet.
(La 442 Hz, 48 noires / min.)

Cahier 1 - Exercice 17
(voir partition)

Du détaché.
(La 442 Hz, 76 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 19
(voir partition)

De l'arpège brisé.
(La 442 Hz, 60 noires / min.)
Cahier 1 - Exercice 20
(voir partition)

Du lié.
(La 442 Hz, 60 noires / min.)

Cahier 2 - Exercice 2 - Page 4
(voir partition)

De la variété d'archet.
(La 442 Hz, 60 noires pointées / min.)
Cahier 2 - Exercice 2 - Page 8
(voir partition)

De la variété d'archet.
(La 442 Hz, 60 noires pointées / min.)
Cahier 2 - Exercice 3
(voir partition)

Du lié - 1e, 2e et 3e positions.
(La 442 Hz, 112 noires / min.)

Cahier 2 - Exercice 6
(voir partition)

Du staccato.
(La 442 Hz, 80 noires / min.)
Cahier 2 - Exercice 11
(voir partition)

De la syncope.
(La 442 Hz, 80 noires / min.)
Cahier 2 - Exercice 14
(voir partition)

Étude de caractère aux contrastes accusés
(La 442 Hz, 76 noires / min.)

(La 442 Hz, 40 noires / min.)

Cahier 3 - Exercice 3
(voir partition)

Du rythme pointé.
(La 442 Hz, 92 noires / min.)
Cahier 3 - Exercice 4
(voir partition)

Du mécanisme
(La 442 Hz, 30 noires / min.)
Cahier 3 - Exercice 6
(voir partition)

De la variété d'archet
(La 442 Hz, 60 noires pointées / min.)

(La 442 Hz, 108 noires pointées / min.)
 
Cahier 3 - Exercice 10
(voir partition)

Du staccato
(La 442 Hz, 60 noires / min.)

(La 442 Hz, 90 noires / min.)
Cahier 3 - Exercice 13
(voir partition)

Du chant
(La 442 Hz, 66 noires / min.)
Cahier 3 - Exercice 14
(voir partition)

Du mécanisme
(La 442 Hz, 56 noires / min.)
(La 442 Hz, 120 noires / min.)

Cahier 3 - Exercice 15
(voir partition)

De l'arpège
(La 442 Hz, 70 croches / min.)

 On peut aussi s'enregistrer soi-même  en utilisant un simple dictaphone.

 Travailler ces études en compagnie d'un autre violoniste serait très efficace, chacun s'efforçant d'apporter le meilleur de lui-même. Jouer à l'unisson permet de mettre en évidence des erreurs ou des maladresses de l'un ou de l'autre et de se corriger.

 Des vidéos didactiques réalisées par un bon violoniste bon pédagogue (professeur de violon ou non) permettraient un travail personnel plus approfondi (maîtrise des coups d'archet, respect des nuances, recherche de la qualité du son...).